• Que des nuages blancs...

     

     

     

    Que des nuages blancs...

     

     

    Que des Nuages blancs

    Au-dessus de nous

     

    Que des nuages blancs...

     

    C’est bien ainsi…

    Laissez-la dormir

    Elle ne peut plus nous entendre…

     

    Non, ne lui parlez plus

    Car son cœur a cessé de battre

    Même le vent devrait se faire plus doux

     

    Non, ne lui parlez plus

    Elle ne peut plus vous entendre

    Dormir, dormir…

    Elle ne veut plus rien d’autre

    Elle ne veut plus de cette terre

     

    Que des nuages blancs...

     

    Aux quatre vents

    Je suis seul

    Mes notes n’ont plus de sens

    Laissez- la dormir tranquille

    Laissez-la partir

    Son âme ne peut plus aimer…

     

    Non, vous ne pouvez plus l’aider

    Que passe le temps

    Ne parlez point

    Le temps passe

    Ne dites rien…

     

    Que des nuages blancs...

     

     

    Vous devez savoir

    Ce qu’elle voulait

    Ce qui nous est arrivé

     

    « Ce que je ressens toujours dans mon cœur…

    Seulement si tu veux…

    Non…Si tu peux

    Reviens-moi… 

    Si tu veux que mon cœur demeure avec toi

    Ferme tes yeux…et alors… 

    ...Je vois que tu me retrouves

    Je chante et mes mots sont tes mots"

     

    Larmes et soupirs…

    Je ne peux plus aimer

    Tu étais mon seul amour

    Que le vent emporte mon âme

    Elle devra bien revenir un jour ou l’autre

     

    Que des nuages blancs...

     

    Laissez-moi souffrir seul

    Laissez-moi oublier

    Laissez moi me perdre dans le vent

    Que le temps passe…

    Nous ne nous verrons plus jamais

     

    Que des nuages blancs...

     

    Ne vous arrêtez plus

    Je dois rester seul, seul…

     

    Laissez le soleil pénétrer

    Je dois rester sous le soleil

    Ne vous attardez plus

    Elle ne peut plus m’aimer

    Le temps passe…ne parlez pas

    Le temps passe…ne parlez pas...

     

    Pour que vous sachiez

    Ce qu’elle voulait…

    Ce qui nous est arrivé…

    ...Ce que je ressens encore...

    « Seulement si tu veux

    Si tu peux…

    Reviens-moi

    Et si tu veux revenir

    Ferme tes yeux

    Et alors seulement tu verras

    Que tu m’as retrouvé…»

     

    Que des nuages blancs...

     

    Je chante et mes mots sont tes mots...

     

    Larmes et soupirs…

    Je ne sais plus aimer

    Tu étais mon seul amour

    Je chante…

    Mes pensées sont tes pensées

    Larmes et soupirs

    Je ne sais plus aimer

    Tu étais mon seul amour…

     

     

    Traduit avec amour...

    (si je peux apporter des améliorations

    j'accueillerai avec joie vos suggestions)

    Lisette

    2019

     

    Traduction très humble

    D’un texte anglais

    Qui, lui, fût traduit

    Du texte italien,

    D’un dialecte très difficile à traduire…

     

    Que des nuages blancs... 

     

    White clouds above... 

     

    It's ok,

    let her sleep... 

     

    She can't hear anymore

    No, don't talk to her,

    she doesn't feel this  anymore...

     

    May the wind be calm also...

    She can't feel anylonger ,

    she sleeps, sleeps,

     she doesn't want,

    she doesn't like this earth anymore,

     

    Twenty past four and I'm alone,

    my notes have no sense,

    let her sleep it off,

    let her die earlier...

    Her soul has no love anymore

    no, you can't help her,

    time passes... don't speak,

    time passes... don't tell her anything.

    You know, what I would want,

    to happen between us,

    "Feeling you here again,

    only if you want,

    only if you can 

    come back to me.

    if you want me to be there,

    all you have to do is close your eyes

    and then, you will see that you will find me.

    I sing and my thoughts

    are with you now"...

     

    Whispers and tears,

    I don't have love anymore,

    you were my love,

    Wind, let me lose my mind,

    she can't love me anymore,

    let me suffer alone,

    let me forget as soon as possible,

    Her soul goes wherever she wants...

    No, let her...

    time passes... don't speak,

    time passes... don't tell her anything,

    let her go where she wants...

     

    Alone, alone, I have to be,

    let her be the sun,

    in the dark I have to stay, now,

    she can't love me, now,

    time passes...  don't speak,

    time passes... 

    don't tell her anything...

    You know,

    "what I would want,

    to happen between us,

    what I still feel here,

    only if you want,

    only if you can...

    Come back to me.

    If you want to go back,

    you know,

    all you have to do is close your eyes

    and then,

    you will see that you will find me..."

     

    I sing and my thoughts are with you...

     

    Whispers and tears,

    I don't have love anymore,

    you were my love

    I sing and I think of you,

    whispers and tears.

     

     

     

    Une version du texte italien

    De Ludovico Einaudi

     

     

    Nuvole Bianche

     

    Sine lassala turmire


    iddhra moi nu ppo capire
    none tie nu nni parlare


    ca nu ssente cchiui 'stu core
    ientu puru tie nu ddire
    iddhra moi nu ppo capire


    torme torme e nu bbole
    nu nni piace cchiui 'stu core
    quattru ienti e ieu su sula


    note mie senza furtuna
    lassala turmire ancora
    lassala cu mmore mprima
    st'anima senza l'amore
    none tie nu nni lu tare


    turse tiempu nu parlare
    passa tiempu e nu nni tire

    Tantu tie sai
    quiddru ca ulìa
    cu succede a nui
    cu te sentu 'ncora qquai
    sulu se uei
    nina se nci stai
    cu ttuerni cu mie

    e tie se uei lu core miu stae qquai
    basta cu cchiuti l'ecchi e poi
    iti lu ttruei


    cantu e pensu te paru a tie
    suspiri e lacrime
    ieu l'amore nu ttegnu cchiui
    eri tie lu miu bene

    Ientu lassame 'mpaccire
    iddhra prima o poi 'a turnare


    lassame suffrire sula
    lassame cu scerru 'mprima


    l'anima te mie nde ole
    none tie lassala fare
    passa tiempu e nu nni tire
    'ola tie nu te fermare
    sula sula aggiu restare
    assa cu ddenta nu sule
    iou allu sule 'a(?) rimanire
    'ola tie nu te fermare
    iddhra nu mme pote amare


    passa tiempu e nu parlare
    passa tiempu e nu nni tire

    Tantu tie sai
    quiddhru ca ulìa
    cu succede a nnui
    cu tte sentu 'ncora qquai
    sulu se uei
    nina se nci stai
    cu ttuerni cu mie


    e tie se uei cu tuerni rretu sai
    basta cu cchiuti l'ecchi e poi
    iti me ttruei

    Tantu tie sai
    quiddru ca ulìa
    cu succede a nui
    cu te sentu 'ncora qquai
    sulu se uei
    nina se nci stai
    cu ttuerni cu mie

    Tantu tie sai
    quiddru ca ulìa
    cu succede a nui
    cu te sentu 'ncora qquai
    sulu se uei
    nina se nci stai
    cu ttuerni cu mie

    Paroliers : Ludovico Einaudi

     

    Que des nuages blancs...

     

     

    Merci de me lire!

    Que la Vie te soit douce!

     

    Que des nuages blancs...

     

    « Je ne peux pas oublier...Prière de Dante »

  • Commentaires

    1
    Absence
    Vendredi 8 Mars 2019 à 02:13

      • Vendredi 8 Mars 2019 à 03:48
        Lisette

        Comme les mots peuvent être complices!

        "Absence"...sous plusieurs formes  oui...

        Parfois...le temps passe...le vent souffle...

        Et nous n'y pouvons rien...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :